Détails

Format : Livre broché
ISBN : 9782901795056
Collection : Hors Collection
15.8 x 24.3 cm
Poids : 465 gr
Nombre de page : 256
Première publication : 01/06/1979
CLIL : 4093
BISAC : SOC041000

Regard, espaces, signes

Victor Segalen

Actes du colloque organisé sous la direction d'Éliane Formentelli en 1978, pour le centenaire de la naissance du poète Victor Segalen. Extraits de textes inédits et photographies ; deux aquarelles de Victor Segalen, extraites du manuscrit du Journal des Îles, 16 planches n. & b. et 2 planches couleur.

Livre papier
acheter
20,50 €

BIOGRAPHIES DES CONTRIBUTEURS

Pierre Emmanuel

Noël Mathieu, plus connu sous le pseudonyme Pierre Emmanuel, né le 3 mai 1916 à Gan (Pyrénées-Atlantiques), mort le 22 septembre 1984 à Paris, est un poète français d'inspiration chrétienne. Élu à l'Académie française en 1968. L'œuvre poétique de Pierre Emmanuel demeure l'une des plus importante du XXe siècle. En marge de ses activités de poète, Pierre Emmanuel exerça également le métier de journaliste, collaborant aux journaux Témoignage Chrétien et Réforme et à la revue Esprit.

Gérard Macé

Gérard Macé est un poète, essayiste, traducteur et photographe français né à Paris le 4 décembre 1946. Son œuvre mêle des genres littéraires divers et est relativement inclassable. Il est notamment un écrivain de la mémoire vivante et créatrice. Il est également photographe du monde flottant.

Jean Roudaut

Jean Roudaut est né à Morlaix le 1er juin 1929. Agrégé de lettres, il a été professeur de littérature française. Il a enseigné, entre autres, aux universités de Salonique, de Pise, de Fribourg (Suisse). Il collabore régulièrement à la revue Théodore Balmoral.

Henry Bouillier

Henry Bouillier, né le 8 janvier 1924 à Boulogne-Billancourt et mort le 20 avril 2014, est un universitaire français et un bibliophile.

Vadime Elisseeff

Vadime Elisseeff, né le 4 mai 1918 à à Saint-Pétersbourg et mort le 29 janvier 2002, est un historien et un historien de l'art français, spécialiste de l'Extrême-Orient. La carrière de Vadime Elisseeff est intimement liée à la vie du musée Cernuschi à Paris – l'un des rares musées en Occident dont les collections soient exclusivement consacrées à l'art chinois – qu'il dirigea de 1956 à 1982. Et pourtant, ses activités professionnelles, entre l'UNESCO et le Centre de documentation pour la Chine contemporaine, comme ses sujets d'intérêt (le dialogue Orient-Occident, les arts de l'Asie depuis la préhistoire jusqu'aux artistes vivants, l'art russe, entre autres) l'amenèrent à avoir un champ d'expertise beaucoup plus large. Directeur du musée Guimet de 1982 à 1986, il devait imposer l'idée d'y entreprendre des travaux d'envergure, ce qui fut fait par Jean-François Jarrige, son successeur.

François Cheng

François Cheng est né en 1929 à Nanchang, dans la province du Jiangxi. C’est un écrivain, poète et calligraphe chinois, naturalisé français en 1971, membre de l’Académie française depuis 2002. Il est l’auteur de nombreuses traductions de poètes chinois en français et de poètes français en chinois, d’essais et de monographies sur l’art chinois, sur la pensée et l’esthétique chinoises, de recueils de poésie et de romans.

Giorgio Agamben

Giorgio Agamben (né le 22 avril 1942 à Rome) est un philosophe italien, spécialiste de la pensée de Walter Benjamin, de Heidegger, de Carl Schmitt et d'Aby Warburg ; il est particulièrement tourné vers l'histoire des concepts, surtout en philosophie médiévale et dans l'étude généalogique des catégories du droit et de la théologie. La notion de biopolitique, empruntée à Foucault, est au cœur de nombre de ses ouvrages.

Eliane Formentelli

Eliane Formentelli est spécialiste d'histoire de la littérature et traductrice de l'italien.

Henri Lavondès

Henri Lavondès (1926-1998), docteur es-lettres linguiste et mythologue.

Kenneth White

Kenneth White est un poète et penseur contemporain écossais, né le 28 avril 1936 à Glasgow. Théoricien de la « géopoétique », poétique porteuse de sens et de pensée, il alterne des récits de « voyages philosophiques » et les poésies épurées entretenant un rapport avec les éléments (mer, terre, eau, pierre…). Bien qu'écrivant en anglais, il réside en France depuis la fin des années 1950.

Diane de Margerie

Diane de Margerie, née le 24 décembre 1927, est une femme de lettres française et une traductrice de l'anglais. Romancière, critique littéraire, nouvelliste, biographe, traductrice, Diane de Margerie est l'auteur d'une œuvre diverse. Membre du jury du prix Femina, elle a elle-même reçu plusieurs récompenses. Elle a vécu en Chine et en Italie.

Victor Segalen

Victor Segalen (1878 - 1919) est un écrivain, et aussi médecin de marine, ethnographe et archéologue français. Après des études de médecine à l'École du service de santé des armées de Bordeaux, l'officier-médecin est affecté en Polynésie française. Il y écrit les Immémoriaux, publié en 1907, un journal et des essais sur Gauguin et Rimbaud qui ne le seront qu'en 1978. En 1908, il part en Chine où il soigne les victimes de l'épidémie de peste de Mandchourie. En 1910, il décide de s'installer en Chine avec sa femme et son fils. La première édition de Stèles voit le jour à Pékin en 1912. Il entreprend en 1914 une mission archéologique consacrée aux monuments funéraires de la dynastie des Han. Cette étude sur les sculptures chinoises ne sera publiée qu'en 1972 (Chine. La grande statuaire). En Chine, il rencontre un des rares Européens qui s'y trouvaient alors, et qui le marque beaucoup, le sinologue belge Charles Michel qui lui inspire le personnage de René Leys. Il meurt à 41 ans le 21 mai 1919 dans la forêt de Huelgoat.

En moins de vingt ans, au milieu de ses multiples activités, Victor Segalen écrit une grande variété de textes : du roman ethnographique (Les Immémoriaux) aux recueils de poèmes en versets (Stèles, Odes, Thibet) et en prose (Peintures), des nouvelles (Imaginaires) aux récits de voyage (Briques et tuiles, Feuilles de route, Équipée), des romans (Le Maître-du-jouir, Le Fils du Ciel, René Leys) aux essais (De l’Exotisme comme une esthétique du Divers, Le Double Rimbaud), de pièces de théâtre (Siddhârta, Orphée-Roi, Le Combat pour le sol) aux travaux d’archéologie (Chine. La grande statuaire).


TABLE DES MATIÈRES

Première partie : Langage, espace
Victor Segalen, Dépouillement
Pierre Emmanuel, Lecture de Segalen
Gérard Macé, Figure du sosie : un double langage
Jean Roudaut, "Un poème : Le Tibet"
Eliane Formentelli, La marche du cavalier
Lettre de Victor Segalen à Andrée Lartigue (fac similé)
Transcription
Victor Segalen, Sceaux. Page extraite du dossier "Histoire de l'Art en Chine"
Deuxième partie : Chine
Victor Segalen, Une orange exprimée, un grand vide
Victor Segalen, Sur la "compréhension"
Henry Bouillier, Le détour de la Chine
Vadime Elisseeff, Une Chine réinventée
François Cheng, Espace réel et espace mythique
Victor Segalen, Poétique Chinoise (fac-similé)
Transcription
Victor Segalen, Fragments de littérature chinoise (fac similé)
Transcription
Troisième partie : L'exote
Victor Segalen, Le Maître du jouir, extraits :
- Au milieu des monts odorants
- Le souffle maori
Giorgio Agamben, L'origine et l'oubli. Parole du Mythe et Parole de la Littérature
Henri Lavondes, Tahiti du fond de soi
Daniel Bougnoux, Regard sur Segalen
Kenneth White, Celtisme et orientalisme
Diane de Margerie, L'exotisme du moi
Victor Segalen, Projet d'un Conte (fac similé)
Transcription
Table des illustrations