Détails

Format : Livre broché
ISBN : 9782360570454
Collection : Monde coréen
13.4 x 21.5 cm
Poids : 380 gr
Nombre de page : 304
Première publication : 04/09/2013
Dernier tirage : 09/2013
CLIL : 3444
BISAC : LCO004000

Ouvrage publié avec le concours du Literature Translation Institute of Korea (LTI Korea)

Je veux aller dans cette île

Traduction : Cho Soomi

Préface : Patrick Maurus

Un des grands roman de l'enfance dans un village de pêcheurs sur une île reculée de Corée du Sud, qui touche à l'universel.

À travers les épisodes dramatiques, pittoresques, ou franchement comiques, qui émaillent la rude existence des îliens et que Lim Chul-woo restitue ici avec une immense tendresse, c'est l'authenticité des relations humaines dans ces communautés villageoises isolées du monde moderne qui apparaît à l'évidence et nous touche infiniment. Lim Chul-woo né en 1954, est l'auteur d'œuvres fortes qui lui ont valu de prestigieux prix littéraires et une notoriété internationale. Je veux aller dans cette île, directement inspiré du monde de son enfance, a fait l'objet d'un film (Kŭ sŏm'e kago sipta /To the Starry Island) dont il a été le coscénariste avec Lee Chang-dong (qui a également écrit la postface de Je veux aller dans cette île) et dont le réalisateur est Park Kwang-su. Ouvrage paru le 4 septembre 2013. Un épisode extrait de Je veux aller dans cette île est accessible en lecture gratuite sur cette page. Vous trouverez également une critique de l'ouvrage sur le site de Corée Magazine. Téléchargez le dossier de presse.

Livre papier 22,00 €

BIOGRAPHIES DES CONTRIBUTEURS

Lim Chul-woo

Lim Chul-woo, né en 1954, publie sa première nouvelle, « Voleur de chien » en 1981 et se fait rapidement connaître grâce à de nombreuses oeuvres (dont « La Terre de mon père », publié en français sous le titre Terre des ancêtres, Paris, Imago, 2012). Je veux aller dans cette île lui a gagné les suffrages du public coréen et un film en a été tiré (To the Starry Island) dont il a été le coscénariste avec Lee Chang-dong et le réalisateur, Park Kwang-su. On a pu le voir dans la série réalisée pour Arte par Jacques Debs, La Corée du Sud, le pays aux multiples miracles, diffusée du 2 au 6 novembre 2015 (épisode consacré aux îles : Wando et Jeju).

Patrick Maurus

Patrick Maurus est Professeur des universités à l’INALCO. Spécialiste de la Corée (Nord et Sud), il l’est aussi de la littérature coréenne, et est l’auteur d’un grand nombre de traductions du coréen. Il dirige la collection « Lettres coréennes » à Actes Sud et la revue Tan’gun à l’Harmattan.


TABLE DES MATIÈRES

Préface de Patrick Maurus
Prologue
L’étoile stupide
Matin d’anniversaire
Notre tante Ongnim’i
Les larmes de Mokp’o
L’amour de Nag’ildo
Les piliers de Grand-Mère Yaksan
L’étoile bossue
Un cochon en rêve
Bien fait, Mère Ŏpsun !
Oncle Sodong’i
Monsieur Hwang Sŏlbong, le plus fort du monde
Notre cousin Pongmuk
Au revoir, Grand Frère Ch’ilsŏng’i !
Camélia
Epilogue
Le mot de l’auteur
Postface de Lee Chang-dong