Détails

Format : Livre broché
ISBN : 9782360571857
Collection : Monde indien
14 x 18 cm
Poids : 462 gr
Nombre de page : 432
Première publication : 03/10/2018
Dernier tirage : 09/2018

Joothan

Autobiographie d'un intouchable

Traduction : Nicole Guignon, Florent Lelièvre

Préface : Mira Kamdar

L’éveil social d’un intouchable contre une domination omniprésente toujours d’actualité.

Joothan est l’autobiographie d’Omprakash Valmiki (1950-2013), écrivain indien né dans une de ces basses castes dont les membres étaient autrefois désignés comme « intouchables » et ont pris aujourd’hui le nom de « dalits » (du hindi dalit, « écrasé »). Joothan a eu un énorme retentissement en Inde et est aujourd’hui un sujet d’étude. L’auteur y raconte sa vie depuis son enfance difficile jusqu’à la maladie qui entraîna sa mort. Par la description détaillée du quotidien, Joothan montre comment fonctionne la société indienne, comment les discriminations sur la base de la caste ont survécu à leur interdiction dans la Constitution, comment elles lèsent économiquement et blessent moralement toute une partie de la société. Joothan montre aussi comment les populations qui en sont victimes tentent d’y échapper et les tensions qui en résultent, même au sein des familles. L’autobiographie d’Omprakash Valmiki reflète cependant la sérénité d’un homme de conviction qui ne souhaitait qu’une chose, que tous les hommes se voient reconnaître la même dignité, quelle que soit leur origine.

Livre papier
acheter
23,50 €

REVUES DE PRESSE

Joothan, autobiographie d'un intouchable
« ... Lire cet auteur aujourd'hui, c'est soutenir l'injustice, contrer le sort de milliers d'indiens, qui subissent cette discrimination, mais c'est aussi ne pas baisser les bras ni oublier tous ceux qui dans le monde subissent de telles souffrances ... »

(Dans la Bulle de Manou, 16/10/2018)
Télécharger l'article

Omprakash Valmiki, écrivain Dalit
« ... L'autobiographie est poignante et il est difficile de lâcher l'histoire ... »

(blog.galopinsdecalcutta.org, 31/10/2018)
Article en ligne

Littérature indienne : "Intouchable" et fier de l’être
« ... Si les anecdotes de discrimination et de violences abondent, l’autobiographie de Valmiki n’est pas manichéenne pour autant. Il raconte par exemple avec émerveillement comment dans son village natal, lorsqu’il fut le premier élève issu du quartier des dalits à obtenir son diplôme de fin d’étude, un homme de haute caste est venu le féliciter ... »

(asialyst.com, 18/01/2019)
Article en ligne

BIOGRAPHIES DES CONTRIBUTEURS

Omprakash Valmiki

Omprakash Valmiki, est né en 1950 dans l’État de l’Uttar Pradesh dans une famille de la caste intouchable des balayeurs-éboueurs, et décédé prématurément en novembre 2013. Il s’est affirmé depuis les années 1990 comme l’un des auteurs dalits d’expression hindi les plus importants de sa génération. Auteur engagé dans les domaines sociaux, politiques et économiques pour l’émancipation des opprimés, régulièrement publié dans divers magazines littéraires ainsi que dans des revues d’études, il a écrit de la poésie, des recueils de nouvelles et des essais. Il a aussi écrit une histoire de la communauté valmiki (nom adopté par des membres de la communauté des éboueurs dans les années 1920-1930). Il est l’auteur de l’autobiographie Joothan, publiée à l’Asiathèque en même temps que le présent livre.

Mira Kamdar

Par son père natif du Gujarat, Mira Kamdar a l’Inde dans le sang. Experte mondialement connue sur l’Inde et auteure de plusieurs livres sur ce pays, dont Motiba’s Tattoos: A Granddaughter’s Journey from America into her Indian Family’s Past (Public Affairs, 2000 ; Plume, 2001) et Planet India, l’ascension turbulente d’un géant démocratique (Actes Sud, 2008), elle fut membre du conseil éditorial du New York Times chargée d’écrire sur les affaires internationales de l’automne 2013 à la fi n de 2017. Parfaitement francophone, elle est également l’auteure d’une thèse sur Diderot, sous la direction de Philippe Lacue-Labarthe. Les langues, les tournures de phrases et la sédimentation de sens que les mots accumulent au fil du temps l’ont toujours préoccupées. Américaine de naissance, elle vit en France depuis 2010.

(photo © Tomas Van Houtryve)

Florent Lelièvre

Philippe Lelièvre est un comédien français né le 21 janvier 1964 dans le 16e arrondissement de Paris. Il est marié et père de trois enfants.

À 21 ans, il se forme à l'art dramatique dans la classe libre du cours Florent dirigée par Francis Huster, Raymond Acquaviva et François Florent. Sa première apparition à la télévision date du 20 novembre 1990 lors de la centième émission de Ciel, mon mardi !, émission animée par Christophe Dechavanne sur TF1. L'émission, entièrement sous contrôle, était spécialement composée d'acteurs de la ligue d'improvisation et le thème était l'adultère. Il y incarne un témoin nommé Jean-Pierre Vallon. Entre 1999 et 2001, il fait partie de La Grosse Émission sur la chaîne Comédie ! dans laquelle il réalisait notamment des improvisations avec Benjamin Rataud. Il a obtenu du succès grâce à son one man show Givré !. Philippe Lelièvre a été professeur d'improvisation théâtrale à Star Academy lors des saisons 5, 6 et 8 sur TF1. Il a aussi animé la matinale de la radio NRJ : Le 6/9 entre 2001 et 2003 aux côtés de Bruno Guillon, Arnaud Lemort, Jonathan Lambert, Manu Payet et Henri Delorme. En 2007, il présente une suite à son one-man show intitulé Toujours givré, à l'affiche du théâtre des Béliers. En décembre 2010, il représente ce spectacle à La Cigale à Paris. On a aussi aperçu Philippe pendant quelques années à la télévision dans les publicités télévisées de la marque de céréales Special K, où il incarnait un mari jaloux terminant le spot avec sa phrase : « Y'a quelque chose de nouveau dans sa vie ! ». En mai 2008, il fait partie des participants du World Uno Tour présenté par Arnaud Gidoin et Sören Prévost sur la chaine Comédie!, une parodie de poker où des comédiens comme Thierry Frémont, Arthur Jugnot, Vincent Desagnat, Pascal Légitimus, Sophia Aram s'affrontent dans un tournoi d'Uno. En 2011, il coécrit, avec Marjorie Ascione, les dialogues de la comédie musicale Dracula, l'amour plus fort que la mort de Kamel Ouali. Comédie Musicale dans laquelle il est chargé de la direction d'acteurs. En 2011, avec Sören Prévost, il écrit, réalise et interprète Dr CAC un programme de vulgarisation économique sur le ton de l'humour, diffusé sur France 5.


TABLE DES MATIÈRES

Préface de Mira Kamdar
Introduction à l’édition de 1997 (Partie I)
Carte de l’Inde
Note liminaire sur les transcriptions, les notes et les renvois au glossaire
Première partie
1. Barla 1950-1966
Le village – Premières années d’école – Souffrances dues à la caste – Début des études secondaires – Échec en fin de classe 12
arbre généalogique familial
2. Dehradun 1966-1968
Poursuite des études secondaires – Découverte de l’engagement
politique, d’Ambedkar et du terme « dalit » – Interruption des études pour passer à une formation technique
3. Jabalpur 1968-1970
Formation de deux ans à l’usine de Khamarya – Découverte du monde littéraire
4. Bombay 1970-1972
Institut de formation d’Ambarnath – Institut de formation de Chandradhar
5. Chandrapur 1972-1985
En poste à l’usine de munitions de Chandrapur – Mariage (1973) – Difficultés de logement – Travail social parmi les dalits – Rencontres
6. Retour à Dehradun 1985
Transfert à l’usine d’armement de Dehradun – Réflexions sur le nom de Valmiki et la condition des dalits
Deuxième partie
1. Dehradun 1985-1998
Difficultés de relations au sein du service – Problèmes de logement – Drame chez les ouvriers – Théâtre – Appendicite de Sanjay – Poèmes publiés – Parution des onze pages préliminaires de l’autobiographie (1994)
2. Jabalpur 1998-2001
Transfert à l’usine de fabrication de véhicules militaires (G.C.F.) – Affectation au service de l’entretien – Rencontres – Transport du cadavre d’un boeuf – Difficultés au sein du service – Affectation au département d’assemblage des tanks – Composition obligée de chansons – Exploit technique – Demande de mutation à Dehradun
3. Dehradun 2001-2013
Affectation à l’O.L.F. (Opto-Electronics Factory) – Maladie de Chanda – Achat d’une maison et emménagement
4. Shimla et Delhi 2013
Des liens tissés en plein drame : Départ pour six mois de résidence à l’Indian Institute of Advanced Studies en tant que chercheur invité – Début de la maladie – Diagnostic – Opération chirurgicale à Delhi – Gratitude
Glossaire
Index des noms de personnalités citées