Détails

Format : Livre broché
ISBN : 9782360570171
Collection : Monde coréen
13.7 x 21.6 cm
Poids : 348 gr
Nombre de page : 280
Première publication : 12/03/2011
Dernier tirage : 02/2014
CLIL : 4093
BISAC : SOC008020

Scènes de vie en Corée

Un essai d’interprétation

Préface : Pierre Cambon

Portrait de la société coréenne d’aujourd’hui fait de dix-sept « éclats de vie », pris dans le quotidien, chacun suivi par un essai d’interprétation.

« Le livre est une mine de renseignements, d’informations utiles, une source de réflexion souvent beaucoup plus riche que bien des thèses académiques et articles érudits parce que l’auteure sait en donner chaque fois le sens et le contexte et que sa lecture est toujours passionnante, le récit enjoué, facile et agréable, d’une grande liberté et d’une grande honnêteté. C’est un voyage dans ce que la Corée a de plus authentique, la vie de tous les jours avec sa gaieté, ses angoisses, une vitalité viscérale qui va de pair parfois avec un spleen quasiment baudelairien qu’exprime la musique. […] On ne saurait trop recommander la lecture de l’ouvrage pour son approche qui fait fi de toutes les conventions et de tous les clichés, mais aussi pour les questions qu’il pose sur le monde d’aujourd’hui — la Corée pour elle-même, la Corée comme exemple, la Corée comme miroir et interrogation. » (extraits de la préface de Pierre Cambon, conservateur chargé des collections coréennes au musée Guimet)

Livre papier
acheter
23,00 €

BIOGRAPHIES DES CONTRIBUTEURS

Martine Prost

Martine Prost, auteur de Scènes de vie en Corée, ouvrage publié à l’Asiathèque en 2011, a été maître de conférences à l’UFR de langues et civilisations orientales de l’université Paris-Diderot et directrice de l’Institut d’études coréennes au Collège de France. Maintenant à la retraite, elle vit en Corée.

Pierre Cambon

Pierre Cambon (né en 1955) a fait des études d’histoire, d’histoire de l’art et d’archéologie à la Sorbonne et à l’École du Louvre, tournées vers l’art du Gandhara ou bien l’Asie centrale. Séduit par la Corée, qu’il découvre en 1981, il en apprend la langue et épouse Kim Sang-lan, artiste et professeur alors à l’université Wonkwang. Attaché culturel auprès de l’ambassade de France à Séoul de 1988 à 1992, il est chargé, à son retour en France, de créer un département des antiquités coréennes au musée Guimet – jusque-là rattachées à la section Japon. Par deux fois, il est envoyé en Corée du Nord comme consultant par l’Unesco. En 2001, il a publié à la RMN "L'Art Coréen au Musée Guimet" (2001) et "Paysages de Corée au pays des lettres" (2001), puis y a dirigé la publication de "Afghanistan : Une histoire millénaire" (2002).


TABLE DES MATIÈRES

Préface
Avant-propos
Quelques remarques sur la romanisation
I. Célébration de l’eau
II. Des sols brûlants
III. L’arbre sacré de Seocho
IV. Marcher en Corée
V. Un repas en famille
VI. La vitesse à tout prix
VII. Les trottoirs multifonctions
VIII. Humeur à volonté
IX. .Les apparences en toute quiétude
X. L’écriture d’une matinée
XI. Un langage de coqs ?
XII. Notre mari à nous
XIII. Cinq mille ans d’histoire
XIV. Les réfugiés du Nord
XV. Le han qui les consume
XVI. Le sexe sans mot dire
XVII. Le jeong qui les anime
Glossaire des termes coréens figurant dans l’ouvrage
Index géographique
Index historique