Détails

Format : Livre broché
ISBN : 9782360572601
Collection : Taiwan Fiction
14 x 18 cm
Poids : 270 gr
Nombre de page : 252
Edition : 2020
Première publication : 21/10/2015
Dernier tirage : 08-2020

Membrane

Traduction : Gwennaël Gaffric

Membrane est considéré par la critique littéraire comme le texte fondateur de la « littérature queer » à Taiwan et du courant de la « science-fiction queer » en Asie.

Membrane est considéré par la critique littéraire comme le texte fondateur de la « littérature queer » à Taiwan et du courant de la « science-fiction queer » en Asie. Pourtant, Membrane ne saurait être limité à un canon de la littérature homosexuelle. En effet, la richesse des thématiques abordées par Membrane est considérable : dans ce roman de science-fiction paru en 1996 et qui est tout à fait d’actualité aujourd’hui, Chi Ta-wei interroge la définition même de l’humain dans un monde dévasté par la crise écologique. En abordant la question du genre, du corps, du rapport entre humain et androïde, Chi Ta-wei propose une réflexion large et inédite sur l’identité, non seulement sexuelle, mais dans son sens biologique : qu’est-ce qui fait un « sujet humain » : un cerveau, un corps, une mémoire, un libre arbitre ? Là se trouve la valeur de l’apport de Chi Ta-wei : la littérature dite queer ne se livre pas, comme on le croit trop souvent, à une apologie de l’homosexualité ou de la transsexualité, mais repose plutôt sur le postulat selon lequel la définition biologique des corps, des genres, des sexes ne correspond pas toujours à leur définition sociale. En plus de son histoire captivante et de son écriture presque cinématographique, Membrane s’impose comme un récit de science-fiction dont il existe finalement peu d’exemples en Occident : il montre qu’en Asie aussi la science-fiction ne doit pas être uniquement considérée comme une littérature populaire et formatée, mais comme une littérature qui peut s’emparer de thématiques sociales. Ce roman a obtenu en 1996 le prix littéraire le plus prestigieux à Taiwan, le prix United Daily du meilleur roman court. Membrane est traduit pour la première fois dans une langue occidentale, bien que plusieurs des nouvelles de Chi Ta-wei aient déjà été traduites en anglais et en allemand.

Livre papier 19,50 €

BIOGRAPHIES DES CONTRIBUTEURS

Chi Ta-Wei

Chi Ta-wei est docteur en littérature comparée de l’université de Californie (UCLA), il enseigne la littérature à l’Université nationale de Cheng Kung (Taiwan). Il est une figure importante des mouvements de défense de la cause homosexuelle dans le monde chinois.

Gwennaël Gaffric

Né en 1987, Gwennaël Gaffric est maître de conférences en études chinoises à l’Université Jean Moulin Lyon 3, où il enseigne la langue et la culture chinoises. Il est l’auteur de plusieurs articles en français, anglais et chinois portant sur la littérature sinophone (Chine, Hong Kong et Taïwan). Ses récentes recherches portent sur la science-fiction contemporaine en langue chinoise. Il est par ailleurs traducteur littéraire et dirige à l’Asiathèque la collection « Taiwan Fiction ».


COLLECTION

Taiwan Fiction (ISSN : 2429-7496)
La collection « Taiwan Fiction », créée en 2015, présente des œuvres littéraires d’auteurs taïwanais contemporains qui abordent avec une écriture originale les questions cruciales de notre temps.